KEPA

Entre blues rural et rock’n’roll minimaliste, entre Robert Johnson et Bog Log III, le one man band de KEPA propulse l’auditoire sur les bords du Mississippi sans que l’on ait bougé. 28 ans, trois ans de blues, des centaines de concerts et déjà deux Olympias ! Pourtant, rien ne prédestinait ce skateur professionnel (la première une du Thrasher français, c’est lui) : « mon rêve était de skater aux quatre coins du monde » mais c’est après une méchante blessure qu’il se met à gratter sur une guitare. Il compose ses premiers morceaux. Peu à peu, il crée son genre qu’il joue sur des guitares acoustiques en acier, un modèle fabriqué dans les années 1930 aux Etats-Unis.

Kepa va vite, très vite, et il sait s’entourer ! Son nouvel album sort le 18 Mai sur Haïku Records, il est enregistré à Montréal avec Taylor Kirk et l’équipe de Timber Timbre à la production et à la réalisation. Les Inrocks en parlent déjà comme une révélation !

«Un album hanté par les légendes du blues, mais aussi les esprits de Nick Cave ou… Timber Timbre» LES INROCKS

 

Les Inrockuptibles – Pleine page, 23 Mai 2018
« Un album hanté par les légendes du blues, mais aussi les esprits de Nick Cave ou… Timber Timbre. »
 Playlist Top 30 tracks
France Inter – Live dans le NRV, Mai 2018
« Il chante du blues pour ceux qui n’aime pas le blues »
+ Popopop Antoine De Caunes
FIP – Playlist + Ecoute intégrale de l’album (exclu)
« Le blues DIY. A voir sur scène, assurément. »
France 2 – Album Chroniqué dans Télématin, 23 Mai 2018

 

 

 

Nous suivre sur Facebook
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter